Fondé en 2005, le Théâtre du Faux Coffre mise depuis ses débuts sur les aventures de cinq Clowns noirs passionnés. Ces personnages sans fortune n’ont qu’une envie : faire du théâtre. Partout où ils sont passés, ils ont connu du succès et suscité de l’intérêt. Ils sont maintenant plusieurs milliers de personnes à avoir vu leurs spectacles sur les scènes saguenéennes.

Cinq grandes aventures théâtrales ont été créées à ce jour, ainsi qu’un spectacle solo pour chacun des Clowns noirs. Une impressionnante « fresque-clownesque-noircie » où le spectateur assiste aux manigances d’une Brigade anti-culture redoutable, à la naissance du premier Clown noir dans les jupons de l’Antiquité et au massacre de milliers d’artistes en plein règne de Louis XIV, tout en revisitant la Farce de Maître Pierre Pathelin. Métaphores de l'artiste bohémien et sans-le-sou, affamé, mais toujours rêveur, les Clowns noirs persévèrent dans le malheur, devant les obstacles et sous le regard dénigreur des gens.

Soulignons qu'ils ne sont pas des personnes déguisés en clowns noirs, ce SONT les Clowns noirs. C'est, selon nous, un puissant atout que d'avoir des personnages qui se sont développés autant dans la rue que sur la scène, qui ont été confrontés à des réalités, à toutes sortes d’individus et, croyez-nous, ils en ont vécu des choses!



Faire un théâtre accessible.
Les emprunts à l’art populaire et les différents niveaux de lecture de nos créations contribuent à rendre notre théâtre accessible. L’achalandage croissant et la grande diversité d’âges de nos spectateurs le démontrent bien.

Promouvoir et défendre les arts et la culture à l’intérieur même de nos spectacles.
En plus d’intégrer la notion de l’importance du théâtre et de la culture à l’intérieur même de nos créations, nos personnages sont investis de cette mission qu’ils propagent peu importe la situation dans laquelle ils se trouvent.

Faire des spectacles à la mesure de nos moyens pour assurer notre durabilité.
Notre mode de gestion a permis la création de spectacles à moindre coût. Aujourd’hui, ce principe d’autosuffisance facilite le transport de nos productions et fait en sorte que la compagnie n’a jamais subi de déficit.

Avoir une portée sociale.
À l’intérieur de nos spectacles, nous soulevons des débats et donnons nos opinions. C’est ce point de notre mandat qui nous distingue le plus des autres compagnies. Le théâtre comme tribune.



ÉQUIPE

Directeur général
Martin Giguère

Co-directeurs artistiques
Martin Giguère et Patrice Leblanc

Directeur technique
Pierre Tremblay

Membres fondateurs et comédiens-maison
Martin Giguère
Éric Laprise
Patrice Leblanc
Pascal Rioux
Pierre Tremblay

Concepteurs-maison
Martin Giguère (écriture)
Patrice Leblanc (conception sonore)
Pierre Tremblay (décors)

Conception costumes des Clowns noirs et d'Une Parade avec Gille
Hélène Soucy